Everspace: le test

Everspace

Everspace a de quoi intriguer. D’abord attiré par sa cosmétique soignée, le joueur se demande alors à quel type de jeu il a affaire? Dogfight? Roguelike? Pour être tout à fait honnête, un peu tout à la fois.

Un mélange savoureux de genre

Après avoir sélectionné la vue qui vous convient le mieux (première ou troisième personne), le titre vous propose alors de vous familiariser avec votre vaisseau. Déplacement en avant, en arrière, possibilité de vous mettre en vol stationnaire ou de straffer, votre vaisseau répond agréablement bien, peut être de façon un peu trop sensible durant les premières minutes du jeu. Une fois votre engin maîtrisé, vous serez alors capable d’effectuer des zigzag à vive allure entre les débris spatiaux ou encore d’explorer pépère le cratère d’un astéroïde. Le tutoriel vous fait alors prendre connaissance des possibilités offensives de votre vaisseau et vous deviendrez rapidement un as dans l’art d’esquiver/surprendre puis détruire votre adversaire.

Mais Everspace ne se limite pas seulement à des joutes spatiales. Il laisse également la part belle à l’exploration de cette univers généré aléatoirement à chaque partie. Sur les bases d’un roguelike des familles, vous devrez donc arpenter l’univers à la recherche de ressources pour améliorer votre équipement et mourir en tombant sur un ennemi bien trop fort pour votre frêle embarcation. A vous donc de jongler entre recherche méthodique d’équipement et joutes spatiales pour espérer aller de plus en plus loin dans votre aventure. Le titre regorge de détails et de points d’intérêt/quête annexes faisant de l’exploration un petit plaisir coupable. Ne nous mentons pas, Everspace joue inlassablement sur le fait de devoir upgrader son matériel. De nombreuses possibilités de customisation de votre arsenal/vaisseau sont présentes et nécessaires afin d’espérer survivre le plus longtemps possible.

Everspace

Un délice pour les yeux, un scénario bien présent

Everspace est beau. Chaque environnent généré dispose d’une identité propre et on se laissera éblouir par les éruptions solaires, les explosions ou encore enivrer par l’impression de gigantisme qui se dégage du titre. Ce n’est pas toujours le cas mais le titre dispose d’un scénario plutôt agréable à suivre, qui se laissera tranquillement découvrir au fur et à mesure que vous découvrirez de nouvelles zones. La carotte nécessaire pour vous pousser à revenir et revenir sur le titre. L’IA de votre vaisseau vous dévoilera également quelque bribes d’informations et ne semblent jamais avare d’éléments à partager.

Le titre n’est pas particulièrement aisé. Si vos première parties ressembleront à une promenade de santé, les choses se corseront rapidement vous obligeant à choisir un arsenal adéquat en fonction des ennemis. Il vous obligera également à bien observer et comprendre leur manière de se comporter.

Everspace

En conclusion

Everspace est une agréable surprise. Beau, disposant d’un scénario agréable, le titre réussi à conjuguer l’univers du dog fight et du rogue like de manière plaisante. Comme tous les jeux du genre, la routine finira par s’installer, mais vous aurez alors déjà passé de nombreuses heures aux commandes de votre vaisseau avant que cela n’arrive. Assurément à titre à essayer. 

 Support: Xbox One, PC ; Développeur: ROCKFISH Games – testé sur  Xbox One à partir d’un code de jeu fourni par le distributeur

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*