[TEST] One more dungeon

One more dungeon est la combinaison d’un rogue like et d’un jeu de tir à la première personne style DOOM dans lequel vous devez survivre à des hordes d’ennemis afin de quitter un donjon.

Une réalisation d’une autre époque

Graphiquement, le style pixel art qui a été retenu le rapproche encore plus d’un doom et si le jeu arbore fièrement son 60 FPS en mode dock ou portable, on ne peut pas dire que ce dernier soit très agréable à l’œil. Il saura certainement contenter les nostalgiques de cette époque mais, bien que j’apprécie le style rétro de certains jeux, One more dungeon  n’a pas ici réussi à me convaincre.

La partie sonore ne relève malheureusement pas le niveau et se révèle plutôt crispante, avec des thèmes peu inspirés que l’on préférera ignorer.

Une difficulté élevée

Le titre est assez difficile. Les niveaux générés aléatoirement sont souvent synonyme d’errance vous obligeant à jongler avec la carte pour espérer trouver où vous rendre. Les ennemis sont plutôt déterminés à avoir votre peau et vous poursuivre sans relâche, se retrouver encerclé ou surpris par derrière étant synonyme de mort. Vous éviterez donc de courir pour éviter de tomber dans un guet-apens et compterez sur vos armes pour vous en sortir. Vous pouvez vous équiper d’une arme blanche et d’un objet magique dans chaque main (attention la magie nécessite de trouver des cristaux pour recharger sa jauge) et appuyer frénétiquement sur les gâchettes pour vous débarrasser des monstres. Le jeu compte plusieurs dizaines d’armes et d’objets magiques infligeant dégâts et autres changements de status (poison, gel…). Vous pourrez également collecter certains artefacts puissants pour vous aider dans votre quête. Ces artefacts utilisent cependant des Mind points pour fonctionner; Attention cependant de ne pas en abuser, passer sous un certain seuil de Mind point vous conduisant à la folie et votre tâche n’en sera que plus difficile.

En conclusion
Vous l'aurez compris à la lecture de ce test, je n'ai pas été emballé par One more dungeon sur Switch. Réalisation en demie teinte, difficulté qui ne donne pas envie de se plonger dans le titre, One more dungeon est un jeu parfaitement dispensable malgré son prix peu élevé. Seuls les nostalgique des premiers Doom y trouveront un intérêt, les autres pourront passer leur chemin sans regret.

Support: PS4, PS Vita, Switch  Développeur:  Ratalaika Games – testé sur Switch à partir d’un code fourni par le développeur

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*