[AVIS] Sisters Royale

Sisters Royale

Sisters Royale est un shoot’em up que l’on doit à Alfa System responsable notamment de la série des Shikigami no Shiro. Le pitch est plutôt simple mais amusant puisque vous allez incarner une demoiselle dont le but est de se marier avec Lord Yashin, seulement ses 4 autres sœurs sont également intéressées. Plutôt que de régler cela sous forme de jeu de combat, nous sommes donc en présence d’un shoot à défilement vertical, type bullet hell, dont les bosses de stages ne seront autres que vos cinq sœurs. Ah la famille…

Sisters royale

Un shoot’em up enchanteur

Si vous suivez ce blog depuis un petit moment vous n’êtes pas sans savoir que j’affectionne les cute’em up, ces shoots mignons tout plein. C’est donc tout naturellement que Sisters Royale a tapé dans le mille avec ses graphismes colorés, couleurs pastels, sa direction artistique enchanteresse et la finesse de ses graphismes. Même si la fenêtre de jeu est petite (un mode Tate est heureusement disponible), je dois avouer que j’ai été particulièrement sensible à l’univers que le titre propose, ambiance japonisante et bestiaire loufoque. Les musiques dynamiques contribuent au coté kawaï du titre avec parfois des sonorités jazzy agréables, du tout bon de ce coté également.

Sa propre personnalité

Si le titre s’inspire de ses prédécesseurs, à savoir emprunter la mécanique risque/bénéfice qui vous octroie un boost de puissance de tir et un multiplicateur de points si vous frôlez les projectiles ennemis, il sait également s’en démarquer en piochant dans d’autres influences. Le titre se rapproche ainsi d’un KiKi KaiKai ( Pocky and Rocky) puisque dans Sisters Royale vous ne volez pas mais vous dirigez à pieds. Cela permet quelques options intéressantes comme dans le stage du vent où des ventilateurs perturberont vos déplacements ou encore le stage de la glace ou vous aurez tendance à glisser vers vos ennemis, attention à l’inertie. Les vaisseaux adverses ne sont donc pas vos seuls ennemis puisque vous devrez également composer avec le terrain.

Le titre propose plusieurs niveaux de difficultés et comme annoncé précédemment 5 sœurs à diriger. Chacune dispose d’un tir principal et d’un tir secondaire, une sorte de compagnon, bien plus puissant, permettant de scorer d’avantage, mais bien plus difficile à maîtriser. En effet ce dernier ne dispose pas de la même zone d’impact suivant le personnage sélectionné; l’un se dirige automatiquement vers l’ennemi, un autre vous oblige à leur faire face, ce qui fait que chaque personnage est réellement différent à manipuler. Une spécificité qui ajouter une réelle replay value au titre. Vous disposez également d’une super bombe, bien utile contre les bosses. De temps à autre une petite fée apparaîtra afin de vous faire bénéficier d’un multiplicateur de points. Le dernier niveau de difficulté introduit également des coffres providentiels pour le scoring mais qui, comme vous pouvez vous en doutez, seront défendus par de nombreux ennemis.

Le titre propose des continus infinis (du moins en nombre suffisant pour permettre d’atteindre la fin du jeu) mais le réel intérêt de Sisters Royale réside, comme vous l’aurez compris, dans l’obtention du meilleur score possible. Le titre n’est peut être pas des plus original mais c’est une réussite sur tous les plans et on passe un agréable moment en sa compagnie.

Sisters royale

En conclusion
Il est des titres que vous appréciez dès les premiers instants, dont le charme vous enivre dès les premières minutes. Sisters Royale est de ceux là. Dispensant d'une direction artistique enchanteresse et d'une replay value intéressante, le titre est une valeur sûre pour tout amateur de shoot'em up mignons à scoring. Simple à terminer mais difficile à maîtriser pour obtenir les meilleurs scores, Sisters Royale saura contenter de nombreux joueurs par ses différents degrés d'approche. Une belle réussite.
On aime:- La direction artistique enchanteresse
- Le gameplay avec l'influence du terrain
- Les 5 sœurs, différentes à maîtriser
On n'aime pas:- Uniquement en japonais, pour le moment


Support:  Switch Développeur: Alfa System – testé sur Switch à partir d’un code fourni par le développeur, merci à lui