[TEST] Super NT

Super NT

Petit plaisir de vieux gamer, je me suis offert récemment une Super NT made in Analog.

La Super NT kézako?

La Super NT c’est le clone de luxe de la Super Nintendo (Snes/Super Famicom). Alors que beaucoup de solutions actuelles proposant de jouer à vos anciennes cartouches se basent en faite sur le couple dump/emulation, la Super NT joue sur un autre tableau en proposant une solution à base de  FPGA (Field-Programmable Gate Array) un circuit intégré pouvant être reprogrammé. On redéfinit ainsi  le circuit intégré lui-même pour implémenter la fonctionnalité souhaitée, au lieu d’émuler la fonctionnalité de manière logicielle. Une sorte d’émulation des composants de la console plutôt que des jeux. On nous promet alors une expérience de jeu très proche de celle vécue via une console officielle accompagnée de petit bonus comme un affichage jusqu’à 1080p et la présence de quelques filtres/scanlines.

Quelques infos pratiques

La Super NT est proposée au prix de 189,99$. Oui c’est cher mais la cible n’est pas du tout la même qu’une personne désirant simplement émuler quelques jeux (il existe des solutions à base de Raspberry pi pour cela). Ici point d’émulation de roms (du moins de manière officielle puisqu’il existe déjà des firmwares alternatifs pour ce faire), ici on parle de vraies cartouches et il vous sera nécessaire de disposer de quelques titres pour profiter pleinement de la console. A noter que la Super NT dispose de 2 titres embarqués, Super Turrican Director’s Cut et Super Turrican 2 sur lesquels nous reviendrons plus loin. La console ne comprend pas de manette, vous devrez donc soit disposer d’une manette Super Nintendo originale, la console étant compatible, soit vous orienter vers des manettes 8Bitdo.

La console est fournie avec un cable HDMI ainsi qu’un cable USB pour l’alimentation. Attention l’adaptateur est aux formats US/Jap vous devrez donc aussi vous procurer un adaptateur français (5V, 2A). Le tout est présenté dans un emballage classieux et l’on est tout de suite face à un produit de qualité avec du carton/plastique de bonne facture. Vous trouverez dans le colis une étrange enveloppe qui contient la boite cartonnée de Super Turrican à monter soit même, clin d’oeil rigolo mais au final pas très utile puisque seule la version numérique est livrée avec la console.

Super NT

J’ai longtemps hésité sur le choix de la couleur. Dans un premier temps attiré par la version qui rappelle le plus la Super Nintendo/Famicom, je me suis finalement rabattu vers la version noire pour des raisons de disponibilité (les autres coloris n’entrant à nouveau en précommande qu’à partir de mai pour une livraison durant l’été).  Le colori noir étant disponible, le tout m’a été livré en 2 jours via DHL express sans frais de douane, le colis étant déclaré avec une faible valeur. Compter tout de même 50$ de frais de port ce qui fait monter la facture totale à environ 200€.

Alors cette Super NT?

N’y allons pas par 4 chemins, cette Super NT est au vieux gamer ce qu’une Ferrari est à l’amateur de belles voitures. Un petit plaisir coupable, dont on a pas réellement besoin mais qui invite au plaisir. La console respire la qualité et la solidité avec des plastiques de bonne facture et des connectiques solides. Une prise micro USB pour l’alimentation, une prise HDMI pour relier la console au téleviseur, 2 ports manettes en façade pour relier une manette officielle ou un adaptateur sans fil 8bitdo et bien sûr le port cartouche qui accepte les jeux Super Nintendo/Famicom et leurs homologues au design plus anguleux de la Snes.

En mode impatient, je n’ai pas réalisé tout de suite la mise à jour firmware disponible sur le site. J’ai branché ma manette super Nintendo, mis mon petit Super Mario World japonais, appuyé sur le bouton….Petite séquence animée sur base de logo Analog pour arriver sur un menu pas des plus joli il faut bien l’avouer mais fonctionnel et sans chichi. Possibilité de booter les jeux préinstallés, de faire un tour dans les menus ou de lancer le jeu sur cartouche. En véritable testeur j’ai donc bien sûr lancer directement le jeu, je n’étais pas là pour m’encombrer de réglages modernes.

Ting..Nintendo presents…et place à la Madeleine de Proust. Ces petits frissons que j’avais ressenti il y a plus de vingt ans en insérant le même jeu (dans sa version euro) dans ma Super Nintendo, tout m’était revenu comme à l’identique. L’écran d’acceuil de Super Mario World s’affiche et fichtre le rendu est plutot excellent sur mon petit téléviseur LG 720p. Les commandes répondent aux poils, pas de latence observée. Je lance un petit Yoshi island pour voir comment la Super NT se débrouille avec la présence du Super FX 2 au sein de la cartouche et là aussi pas de souci. Tout fonctionne tel qu’espéré.

Un petit tour dans les menus

Après ces quelques minutes passées en compagnie de souvenirs d’enfance, il est temps de se pencher un peu plus dans les menus. Le menu réglage offre tout un temps d’option pour rendre votre expérience la plus agréable possible, je vais ici en détailler les grandes lignes

  • Resolution: pour modifier la résolution de sortie, de 720p à 1080p en passant par les modes interlacés…
  • Screensize: pour modifier le ratio de sortie 4/3, 16/9e, 4/5x.
  • Scalers (et interpolation): pour ajouter tout un tas d’effet et de traitement à l’image
  • Scanlines: pour ajouter des scanlines et également corriger le gamma, le rendu étant plus sombre avec scanlines.
  • Un mode avancé qui permet de régler la position, la hauteur et la largeur de l’image. Régler le buffer et jouer sur différents paramètres comme la transparence ou le nombre de sprites
  • Réglages audio visant à agir principalement sur le son issu des cartouches (super game boy)
  • Des options de configuration de menu (esthetique) ou encore le choix de booter directement sur le menu sans animation ou directement sur la cartouche.
  • Le choix de la région

Quelques test de jeux/accessoires

Vous retrouverez ci-dessous quelques tests rapides  des quelques jeux en ma possession. Je teste ici les quelques caractéristiques/spécificités qui composent ma petite ludothèque

Super Mario World (version japonaise): quelques niveaux testé, pas de soucis de sauvegarde.

Super NT

Super Mario Collection (version japonaise): lancement de tous les jeux, aucun souci

Mickey to Donald Magical Adventure 3 (version japonaise): pas de souci

Yoshi island (version japonaise): aucun souci, le Super FX 2 est bien géré.

Yoshi island (version PAL): aucun souci une fois le mode PAL activé, le Super FX 2 est bien géré. En mode NTSC on a l’écran de problème de région.

Super Tennis (version PAL):  Pas de région check, trop rapide en mode NTSC, ok une fois le mode PAL activé

Super NT

Same Game (version japonaise): Ce jeu utilise une cartouche de type BSX, le jeu ne s’est jamais lancé. De plus il m’a été très difficile de ressortir la cartouche de la console.

J’ai également testé les 2 jeux pré-installé Super Turrican Director’s cut et Super Turrican 2. Le chargement est assez rapide, aucun souci à signaler de ce côté.

Super NT

A noter que certaines fois, certains jeux ne se lançaient plus, alors qu’ils avaient fonctionné quelque temps auparavant. J’ai fait beaucoup de modifications au niveau des menus qui ont peut être perturbé le fonctionnement. Certaines de mes cartouches étaient peut être sales mais c’est quelque chose à garder à l’esprit pour de futurs tests. Mis à part Same Game, les jeux ont re-fonctionné. Le port cartouche à l’air solide mais le fait qu’il soit en plastique peut inquiéter sur la durée.

J’ai également mené quelques tests avec le Super Game Boy (pensez bien à configurer l’audio depuis la cartouche dans le menu audio pour avoir le son):

Super Game boy (version japonaise) avec Kirby Pinball Land (cartouche « euro »)

Super NT

Super Game boy (version japonaise) avec GB Genjin collection (version « japonaise », optimisé Super Game Boy)

Super NT

Super Game boy (version japonaise) avec Bomberman collection (version « japonaise », optimisé Super Game Boy)

J’ai profité des tests du Super Game boy pour tester à nouveau quelques jeux qui avaient eu des difficultés à passer. Je n’ai rien noté de particulier cette fois-ci.

J’ai brièvement testé la fonction cheat code avec deux codes pour Super Mario World qui n’ont pas donné l’effet escompté (bug à l’écran titre), Problème de codes, de nationalité ou de fonction?

En conclusion
Avec le recul, la Super NT est une superbe machine qui fait ce qu'on attend d'elle et j'en suis très satisfait. A titre personnel, je ne suis pas convaincu par les scanlines ni les shaders et préfère le rendu brut que je trouve très bon. La plupart des jeux testés sont compatibles et le tout répond convenablement. J'ai eu quelques soucis parfois pour booter un jeu mais il se peut que cela soit dû à mes modifications répétées des menus pendant les tests. Si je devais émettre une réserve, elle se porterait sur le port cartouche, en plastique, qui, bien qu'il semble de bonne qualité, pourrait inquiéter sur un usage répété. Dans un second temps, devoir switcher entre Pal et NTSC peut être un peu contraignant si on a une ludothèque mixte. En terme de prix, nous sommes en face d'un produit de luxe, réservé à ceux qui souhaitent se faire plaisir avec un bel objet. Ceux qui souhaitent seulement une Snin/Snes/Sfc pour jouer se tourneront vers une console d'occasion et conserveront leur argent pour investir dans quelques cartouches.

1 commentaire sur [TEST] Super NT

Les commentaires sont fermés.